Macédoine du Nord : trop de bilinguisme tue le multilinguisme

| |

La Commission de Venise appelle les autorités macédoniennes à revoir la loi sur l’utilisation des langues, qui prévoyait l’instauration du bilinguisme macédonien-albanais dans tout le pays. Selon les experts juridiques du Conseil de l’Europe, cette loi dépasse le cadre prévu pour l’utilisation des langues des minorités, en particulier l’usage de l’albanais.

Près de deux ans après l’adoption de la très controversée loi sur l’utilisation des langues, les experts juridiques du Conseil de l’Europe, qui avaient été saisis pour comparer la nouvelle loi à celle adoptée en 2008, ont rendu leurs conclusions vendredi 6 décembre. Pour eux, la nouvelle loi étend considérablement l’utilisation de la langue albanaise et dépasse à bien des égards les normes européennes fixées par la Convention-cadre pour la protection des minorités nationales et la Charte européenne des langues régionales et minoritaires. Tout en félicitant la volonté des autorités d’améliorer le statut linguistique des minorités, elle estime que « dans (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous