Macédoine du Nord : quand les abeilles unissent les communautés

| |

À Tetovo, Driton Dikena et Vladimir Petrovski sont albanais et macédonien, mais ils sont avant tout apiculteurs. Leur devise : « La politique créé des divisions, les abeilles et le miel unissent les gens ». Un bel exemple de coopération inter-communautaire dans cette ville divisée politiquement, religieusement et socialement.

Traduit par Laurent Geslin (article original) Driton Dikena, 44 ans, est avocat. Il est musulman, adore boire des cafés et fumer des cigarettes. Vladimir Petrovski, 43 ans, est orthodoxe et inspecteur de police. Il ne boit pas, adore les macchiato, et chasse quand il en a le temps. Les deux hommes ont des origines différentes, mais partagent des passions communes : s’occuper d’abeilles et faire du lait. Driton et Vladimir se sont rencontrés lors d’un salon consacré à l’apiculture. Là, ils ont immédiatement évoqué de grands projets pour développer cette activité en Macédoine du Nord, notamment en lançant un grand concours de miel. « La (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous