Les Balkans sur les rails (2/5) • Bosnie-Herzégovine : de Sarajevo à Ploče en Talgo

| |

En 2022, le rail bosnien fête ses 150 ans dans l’indifférence la plus totale. Même la réouverture de la sublime ligne entre Sarajevo et Ploče à bord des wagons Talgo espagnols ne suscite guère d’intérêt. Notre correspondant à Zagreb a donc décidé de l’essayer. Reportage.

Texte et photos : Dimša Lovpar En Bosnie-Herzégovine, l’histoire du train est aussi riche que le pays est escarpé. En 150 ans d’existence, de 1872 à 2022, le rail bosnien a en effet connu deux empires, un royaume, une république fédérative populaire, une république fédérative socialiste et enfin une république fédérale à deux entités. Initiés par les Ottomans, les chemins de fer de Bosnie-Herzégovine devaient s’intégrer à la future liaison entre Vienne et Constantinople. La première ligne, longue de 101,6 kilomètres ouverte fin 1872 entre Banja Luka et Dobrlinja était ainsi prévue pour en constituer l’un des tronçons. Six ans plus tard, la (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous