Osservatorio Balcani e Causaso

Le lent retour à la vie de l’express Sarajevo-Belgrade

| |

Trois wagons, trois frontières, quatre locomotives. Depuis quelques mois, la ligne Sarajevo-Belgrade a repris du service, après dix-huit ans d’interruption. Une expérience inédite pour les jeunes passagers. Un voyage dans le passé yougoslave pour les plus âgés. Si la ligne ne rapproche peut-être les capitales que sur le papier, beaucoup espèrent qu’elle parviendra au moins à désenclaver les campagnes.

Par Andrea Paco Mariani, Carla Falzone et Ena Bavčić 11h34 du matin. C’est une journée pluvieuse à Sarajevo, un relent de ćevapčići et de Drina [une marque de cigarettes populaire en Bosnie, ndlr] hante le hall de la gare centrale. Sous le portique, une voix stridente annonce : « Train international express pour Belgrade en partance au quai numéro un ». Silence. Rien ne bouge. Pas de cavalcade vers les passages souterrains ni de crissements de valises. De la gare de Sarajevo ne partent chaque jour qu’une douzaine de trains et une poignée de passagers. Pas de va-et-vient. Deux mots nous frappent en particulier : « international » et « (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous