Législatives anticipées au Kosovo : Albin Kurti veut un plébiscite

| |

Après la chute fin décembre du gouvernement d’Avdullah Hoti, le Kosovo se prépare à de nouvelles législatives anticipées. Dans un contexte particulier : en pleine pandémie de Covid-19 et alors que le président déchu, Hashim Thaçi, attend son jugement pour crimes de guerre à La Haye. Albin Kurtin et Vetëvendosje, qui caracolent en tête des sondages, espèrent rafler la mise.

Par Belgzim Kamberi « Le peuple sait déjà pour qui il va voter », lance avec optimisme Albin Kurti, le dirigeant du mouvement de gauche souverainiste Vetëvendosje (VV), grand favori des prochaines élections législatives anticipées. « Nous allons vers un plébiscite et nous visons les deux-tiers des voix. » Le 22 décembre, la Cour constitutionnelle a destitué le gouvernement d’Avdullah Hoti, car celui-ci avait été approuvé grâce au vote d’un député condamné par la justice et qui n’avait donc plus le droit de siéger. Cette décision a entraîné automatiquement la convocation d’un nouveau scrutin, qui sera organisé 45 jours au plus tard après la (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous