Le Suriname annule sa reconnaissance de l’indépendance du Kosovo

| |

La nouvelle est tombée mardi : le Suriname, ce petit État d’Amérique du Sud, a annulé sa reconnaissance de l’indépendance du Kosovo. C’est du moins ce qu’a affirmé le ministre serbe des Affaires étrangères, Ivica Dačić, lors d’une conférence de presse à Belgrade. Mais Pristina assure ne rien savoir et se contente de se référer au droit international.

(Avec Birn) — Le gouvernement kosovar a affirmé ce mardi qu’il était impossible, au vu des lois internationales, que le Suriname ait annulé la reconnaissance de son indépendance, malgré les déclarations du ministre serbe des Affaires étrangères, Ivica Dačić, qui a assuré lors d’une conférence de presse à Belgrade que ce petit État d’Amérique du Sud venait tout juste de le faire. Plus tôt dans la journée, Ivica Dačić a montré une lettre de la mission permanente du Suriname à l’ONU remerciant la République du Suriname pour cette « décision très importante ». Mais pour les autorités kosovares, cette lettre ne serait pas valide : elle se réfère au nom de l’ancienne (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous