Grèce : l’eurodéputé néonazi Ioannis Lagos arrêté à Bruxelles

| |

Sept mois après le verdict du procès d’Aube dorée, le Parlement européen a enfin levé l’immunité de Ioannis Lagos, ancien cadre du mouvement néonazi grec. L’homme a été immédiatement arrêté par la police belge et devrait être transféré en Grèce pour effectuer sa peine de 13 ans et huit mois de prison.

Par Marina Rafenberg Il aura fallu attendre sept mois pour que l’eurodéputé grec Ioannis Lagos, condamné à 13 ans et huit mois de prison en octobre 2020 comme les autres cadres du parti néonazi Aube dorée, soit arrêté à Bruxelles. La procédure a été ralentie par les contraintes liées à la pandémie, mais surtout parce que les autorités judiciaires grecques avaient transmis au Parlement européen un rapport de 2000 pages en grec et qu’il fallait le traduire entièrement avant de passer au vote. Mardi 27 avril, 658 eurodéputés se sont prononcés pour la levée de son immunité, (25 contre, 10 abstentions) lors du vote en séance plénière qui s’est tenu à (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous