Kosovo : ma grand-mère, la yougonostalgie et moi

| |

Issue d’une famille de notables albanais de Gjakova, la grand-mère de l’écrivaine Lura Limani a longtemps été une fervente communiste yougoslave, engagée dès son adolescence dans la résistance antifasciste. Mais la ségrégation contre les Albanais du Kosovo puis la guerre l’ont profondément ébranlée. Récit.

Traduit et adapté par Jacqueline Dérens (Article original) Ma grand-mère est morte en 2017. Elle a vécu assez longtemps pour voir l’implosion de la Yougoslavie et la mise à nu des conflits internes qui avaient précédé, mais qui avaient été minimisés, ignorés ou violemment écrasés. Pour elle aussi, les années 1980 avaient marqué une rupture brutale avec ses idéaux de « fraternité et d’unité ». Au Kosovo, la ségrégation prolongée des années 1990 et la guerre de 1998-1999 à coupé net les liens réels ou imaginés avec la Yougoslavie. La guerre a été une cassure épistémique, pour ma grand-mère comme pour tous les Kosovars. Nos vies ont été coupées en deux : (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous