Kosovo : ces employés surexploités de la grande distribution

|

Au Kosovo, les employés des centres commerciaux qui se sont multipliés ces dernières années sont traités comme de simples marchandises. Ils peuvent être embauchés et licenciés à la demande et n’ont généralement que des contrats précaires que personne ne respecte.

Par Besnik Boletini Au Kosovo, les employés qui travaillent dans les grandes surfaces ont la vie dure. Beaucoup d’entre eux n’ont pas de contrat, ils accumulent les heures supplémentaires sans compensation financière et certains n’ont qu’un jour de repos toutes les deux semaines. Ces ouvriers ne se réjouissent ni des fêtes ni des weekends, car leur quotidien est un travail sans fin. B.H. est étudiante, elle travaille depuis trois ans pour financer ses études dans l’un des plus grands supermarchés de Pristina. « Ce n’est pas que ce boulot m’enchante, mais je dois gagner de l’argent. Nous ne sommes pas bien traités par la direction et les (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous