Kosovo-Serbie : les discrets rendez-vous à Rome de Thaçi et Vučić

| |

Des tête-à-tête à l’abri des regards indiscrets. Les Présidents serbe et kosovar se seraient rencontrés au moins à deux reprises à Rome pour négocier une « correction des frontières » entre les deux pays. C’est également à Rome, le 4 novembre, que les deux hommes auraient convenu de faire monter les tensions en provoquant une crise autour des taxes douanières.

Aleksandar Vučić et Hashim Thaçi, fervents partisans d’une « rectification des frontières » entre leurs deux pays, auraient eu plusieurs entrevues secrètes à Rome, affirme syri.net, un site d’information basé à Pristina. Le premier à ébruiter l’affaire avait été l’ancien ministre serbe des Affaires étrangères et ancien Président de l’Assemblée générale des Nations unies, Vuk Jeremić, qui a réclamé des détails sur les discrets rendez-vous des deux chefs d’État. Des sources de syri.net au sein de l’ambassade du Kosovo à Rome ont confirmé que Hashim Thaçi se trouvait bien le 4 novembre dans la capitale italienne, où il a passé la nuit. Il s’y serait rendu au moins à (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous