Serbie-Kosovo : la guerre des taxes douanières fait rage, celle des médias aussi

| |

La réponse n’aura pas tardé. Au lendemain de l’échec du Kosovo à intégrer Interpol, Pristina a décidé d’augmenter de 100% les taxes douanières pour les produits importés de Serbie et de Bosnie-Herzégovine, provoquant l’ire de Belgrade, mais aussi de Bruxelles. De quoi relancer une nouvelle guéguerre de voisinage par médias interposés, alors qu’une manifestation des Serbes du Kosovo est prévue ce vendredi.

(Avec RSE et Birn) - « La décision du gouvernement du Kosovo d’augmenter de 100% les droits de douane sur les marchandises en provenance de Serbie et de Bosnie-Herzégovine constitue une violation de l’Accord de libre-échange centre-européen [CEFTA] et de l’esprit de l’accord de stabilisation et d’association entre l’Union européenne et le Kosovo », a déclaré dans un communiqué du 21 novembre la cheffe de la diplomatie européenne Federica Mogherini. « Cela ne fait qu’aggraver la situation après une augmentation initiale de 10% des taxes douanières la semaine dernière. Le gouvernement du Kosovo doit immédiatement abolir ces décisions. » « Des démarches (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous