Kosovo-Serbie : c’est mal parti pour la reprise du dialogue

| |

L’Union européenne (UE) espérait reprendre la main sur le dialogue entre le Kosovo et la Serbie, mais le Sommet virtuel organisé ce vendredi, sous la présidence d’Emmanuel Macron et d’Angela Merkel, s’est soldé par un simple constat des désaccords. La rencontre prévue dimanche à Bruxelles est reportée.

(Avec Radio Slobodna Evropa) — Après l’annulation de la rencontre prévue le 27 juin à Washington, provoquée par la mise en accusation du Président kosovar Hashim Thaçi pour crimes de guerre et crimes contre l’humanité, l’UE espérait reprendre la main et relancer le dialogue entre le Kosovo et la Serbie. Le Sommet virtuel organisé ce vendredi matin, co-présidée par la Chancelière allemande Angela Merkel et le Président français Emmanuel Macron, n’a pourtant guère donné de résultats concrets. Il s’est même résumé à un constat des divergences. « Un accord de paix global entre la République du Kosovo et la République de Serbie doit aboutir à une reconnaissance (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous