Kosovo-Serbie : il ne faut plus de documents d’entrée et de sortie à la frontière

|

Le calme règne ce 1er septembre sur les passages frontaliers. Pour la première fois depuis 1999, les citoyens du Kosovo peuvent entrer librement en Serbie, sans document particulier. Et il reste deux mois pour résoudre la question des plaques d’immatriculation.

Par la rédaction L’envoyé spécial de l’Union européenne pour le dialogue entre le Kosovo et la Serbie, Miroslav Lajčák, a expliqué mercredi 31 août que les deux pays disposaient encore d’un délai de deux mois pour trouver une solution pour l’immatriculation des véhicules kosovars. Miroslav Lajçak commentait les propos du président serbe, Aleksandar Vučić, qui a assuré un peu plus tôt ne pas être optimiste sur la résolution de cette question hautement sensible au 1er septembre. Cela aurait déjà dû être le cas au 1er août, mais les négociateurs occidentaux ont obtenu un rapport d’un mois pour éviter une flambée de violence alors que les tensions ne (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous