Mitrovica : stratégie de la tension et calculs politiciens dans le nord du Kosovo

| |

Hégémonique, la Lista Srpska a écrasé le scrutin municipal à Mitrovica-nord et dans toutes les communes serbes du Kosovo, sauf une... La récente montée des tensions fait directement le jeu de Belgrade, tandis que le Premier ministre Albin Kurti ne semble pas avoir de stratégie pour le nord.

Par Jean-Arnault Dérens et Laurent Geslin Un compromis provisoire, valable six mois, a finalement été trouvé grâce à l’entremise de l’Union européenne (UE) : les véhicules peuvent à nouveau circuler entre les deux pays, mais doivent recouvrir de stickers blancs les marques nationales, tant kosovares que serbes, de leurs plaques d’immatriculation. Dans les rues de Mitrovica, un véhicule sur deux ou trois arbore déjà ces stickers. Pour le moment, la police se montre tolérante, mais des amendes sont prévues pour ceux qui resteraient réfractaires. « Le compromis est pratique », reconnaît Miodrag Milićević, « mais il passe mal, les gens ont le (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous