Kosovo : Shpend Ahmeti, le maire de Pristina, claque la porte de Vetëvendosje !

| |

C’est un nouveau départ qui était attendu : le maire de Pristina, Shpend Ahmeti, a démissionné de Vetëvendosje mercredi soir, évoquant des désaccords profonds. Le mouvement de gauche souverainiste, miné par des querelles de personnes et une grave crise interne, ne contrôle plus, désormais, que la mairie de Prizren.

Par H.B « Je n’ai plus de raisons de rester adhérent du mouvement Vetëvendosje ! À compter d’aujourd’hui, je n’en fais plus partie. » Jeudi 8 mars, le maire de Pristina, Shpend Ahmeti, a remis sa lettre démission au parti. La crise qui mine VV est devenue manifeste depuis le 8 décembre dernier, suite à la publication d’une note interne où la députée Aida Dërguti critiquait vertement Albin Kurti, figure emblématique du mouvement. Aida Dërguti a aussitôt été contrainte à la démission. Au fil des mois, les départs se sont succédé : ce furent d’abord le vice-président de VV, Dardan Sejdiu, l’ancien secrétaire Dardan Molliqaj, puis, le 2 janvier (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous