Serbie : « Les femmes roms sont cantonnées au militantisme de rue »

| |

Féministe, poétesse, chercheuse, activiste, Jelena Savić a expérimenté les limites du militantisme et de l’éducation dans l’émancipation des Roms. Elle souligne avec rage la persistance du racisme institutionnalisé, dont même la gauche a du mal à se saisir dans ses luttes. Entretien.


Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous