Incendies dans les Balkans : des morts, des dégâts immenses et des gouvernements très critiqués

|

Turquie, Grèce, Albanie, Bulgarie et Macédoine du Nord : tous les pays du sud des Balkans sont la proie des flammes depuis plusieurs jours. Historique, la canicule a favorisé les départs de feux, mais la catastrophe – qui a déjà fait plusieurs morts, des centaines de blessés et des milliers de sinistrés – est amplifiée par l’impréparation et la négligence des autorités.

Par Florentin Cassonnet (avec Marina Rafenberg à Athènes) La Macédoine du Nord est également en état d’alerte maximale, avec dix incendies déclarés depuis lundi. La situation est particulièrement préoccupante près de Kočani où neuf personnes ont dû être hospitalisées. Le feu a fini par être maîtrisé par les pompiers, grâce à l’appui des militaires et de volontaires. Les autorités macédoniennes aussi ont essuyé les critiques, le pays n’ayant pas pu utiliser ses trois hydravions : faute d’avoir été entretenus pendant deux ans, ils n’étaient pas aptes à voler. La Serbie a envoyé quatre de ses hélicoptères pour aider à combattre le feu. Il reste encore (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous