Incendies en Grèce : la tragédie continue, la polémique enfle

|

81 morts, onze blessés toujours dans un état critique. Le bilan humain des incendies mortels qui ravagent la Grèce ne cesse de s’alourdir. Les pompiers ratissent toujours le secteur à la recherche d’éventuelles nouvelles victimes. Les médias et les réseaux sociaux se demandent si tout a été fait pour éviter le pire.

Par la rédaction Autorités et volontaires s’organisent pour venir en aide aux sinistrés, qu’ils aient perdu proches, maisons, emplois, parfois tout. « Beaucoup de rescapés souffrent de stress post-traumatique », explique un responsable du ministère de la Santé. Des cellules psychologiques et des équipes sanitaires ont été déployées alors que l’alimentation en eau et électricité reste perturbée autour de Mati et Rafina. L’identification des défunts devrait désormais s’accélérer : les proches des disparus ont été invités par les pompiers à se rendre au service de médecine légiste, pour « information sur la procédure ». Après avoir déclaré mercredi un (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous