Guerre en Ukraine : le Kosovo voudrait intégrer au plus tôt l’UE et l’Otan

| |

Les autorités du Kosovo craignent que la Russie utilise la Serbie pour déstabiliser tous les Balkans et insistent en conséquence pour accélérer son intégration à l’UE et à l’Otan. Une initiative dont l’issue rapide semble bien peu probable. En attendant, l’inflation fait rage dans le pays.

Par Jean-Arnault Dérens (à Mitrovica) et Belgzim Kamberi (à Pristina) Les chars serbes sont-ils aux portes du Kosovo ? On pourrait le croire à entendre les déclarations des autorités de Pristina. Dans une interview à l’AFP, mardi 8 mars, le Premier ministre Albin Kurti a déclaré que Vladimir Poutine allait « provoquer de nouveaux conflits » et que « le Kosovo et les Balkans occidentaux étaient particulièrement en danger ». Quelques jours plus tôt, le président du Parlement, Glauk Konjufca, estimait que le contentieux entre le Kosovo et la Serbie était « bien plus profond » qu’entre l’Ukraine et la Russie. La ministre des Affaires étrangères, (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous