Grèce : un nouveau rideau de fer sur la frontière terrestre avec la Turquie

| |

La Grèce est prête à tout pour bloquer les réfugiés : la frontière terrestre avec la Turquie, le long de l’Evros, devient un nouveau rideau de fer bardé de technologie. En plus des drones et des caméras infrarouge, l’usage de deux « canons à sons » fait scandale.

Par Marina Rafenberg Dans la région de l’Evros, le long des 200 km de frontière terrestre qui séparent la Grèce de la Turquie, la police grecque s’est récemment équipée de nouveaux systèmes de surveillance et de « dissuasion », dont deux canons à sons, censés retenir les migrants qui voudraient traverser. Il s’agit d’éviter « de nouvelles tentatives d’incursion de milliers de réfugiés comme cela s’est produit l’an dernier », justifie la police grecque. En février 2020, le président turc Recep Tayyip Erdoğan avait annoncé qu’il laisserait passer les réfugiés désireux de se rendre en Union européenne. Des dizaines de milliers de réfugiés avaient (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous