Femme et journaliste en Turquie : double défi et double peine

| |

Censure, répression, menaces et agressions sexistes, la situation des femmes journalistes est particulièrement critique en Turquie, ce qui les contraint à l’autocensure ou les pousse à quitter la profession.

(Avec Arab News) - Un nouveau rapport de la Coalition for Women in Journalism montre que la Turquie se classe au premier rang mondial pour les attaques et les menaces contre les femmes journalistes. Entre janvier et avril 2021, 114 femmes journalistes en ont été victimes, tandis que 50 femmes journalistes ont comparu devant des tribunaux pour des accusations non fondées ; 22 ont été agressées sur leur lieu de travail ; quinze ont été victimes de violences policières ; quatorze emprisonnées ; trois condamnées à des peines de prison et trois autres expulsées du pays. Les journalistes en butte à ces menaces en sont réduites à pratiquer l’autocensure ou (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous