Europol serre la vis contre les trafics sur la « route des Balkans »

| |

Drogues, armes, êtres humains. Depuis de longues années, la « route des Balkans » est celle de tous les trafics. Fin octobre, Europol a mené l’opération Empact, qui a mobilisé 16 000 policiers de 38 pays. Pour lancer un message aux groupes criminels et à leurs relais dans les institutions.

Traduit par Milica Čubrilo-Filipović (article original) | Adapté par la rédaction Au moins 382 arrestations et 130 nouvelles enquêtes transfrontalières : voilà le bilan qu’a annoncé Europol. Fin octobre, l’Agence européenne de police criminelle a mené une vaste opération internationale baptisée Empact, mobilisant les policiers de 28 pays contre des trafiquants opérant principalement en Europe du Sud-Est. Pour ce coup de filet, Europol a préféré agir sans prévenir les polices nationales des pays impliqués, en raison de leur manque de fiabilité. « À cause du niveau élevé de corruption, les services internationaux ne peuvent souvent pas compter (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous