La Russie referme le robinet du gaz à la Moldavie, une arme à double tranchant

| |

Gazprom a réduit de 30% ses livraisons de gaz à la Moldavie, en faisant jouer une clause contestée du contrat signé en 2021. A terme, cette arme énergétique pourrait finir par se retourner contre la Russie alors que Chișinău a déjà commencé à diversifier ses approvisionnements en hydrocarbures.

Par Florentin Cassonnet Coupera ou coupera pas le gaz ? Cette rengaine, les Moldaves vont finir par s’y habituer. À l’approche du 1er octobre, date à laquelle les infrastructures collectives de chauffage sont mises en marche pour l’hiver, la Russie ressort de nouveau l’arme au chantage énergétique contre la petite république de 2,6 millions d’habitants, longtemps dans son giron. À l’automne 2021, Gazprom avait déjà attendu le dernier moment pour signer un nouveau contrat gazier en imposant une formule qui a favorisé l’envolée des prix (1800 dollars les 1000 m³, quatre fois plus qu’un an avant). Cette fois, le géant gazier russe a décidé de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous