Moldavie : un nouveau gazoduc qui redistribue les cartes avec Bucarest et Moscou

| |

Comme d’autres pays de la région, la Moldavie est dépendante du gaz russe. La position de la région séparatiste de Transnistrie et le contrôle de Gazprom sur le seul distributeur du pays rendent Chișinău vulnérable. Mais un nouveau gazoduc reliant la Moldavie au réseau roumain doit être bientôt inauguré. Que va-t-il changer ? Analyse.

Par Aliona Ciurcă La Moldavie étant totalement dépendante du gaz russe, Chișinău a tout intérêt à diversifier ses sources d’approvisionnement. Depuis l’adhésion de la Moldavie à la Communauté énergétique européenne, et surtout après l’aggravation des problèmes liés au transit du gaz russe via l’Ukraine, la Moldavie s’est vu obligée de chercher d’autres solutions. En 2014, elle a signé un accord avec la Roumanie pour construire un gazoduc connectant les deux pays, de Iaşi à Chișinău, en passant par Ungheni. Six ans plus tard, celui-ci est pratiquement terminé. Le ministre roumain des Affaires étrangères, Bogdan Aurescu, a déclaré lors d’une récente (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous