Entre Bosnie-Herzégovine et Croatie, nouvelle poussée de fièvre autour du pont de Pelješac

| |

Pour Zagreb, il s’agit d’assurer la continuité territoriale de la Croatie, en contournant l’enclave bosnienne de Neum. Pour Sarajevo, de défendre le seul accès du pays à la mer, que la construction du pont de Pelješac pourrait entraver. Alors que les travaux pourraient bientôt reprendre, le ton monte à nouveau entre les deux voisins.

(Avec Balkan Insight, index.hr et buka.ba) - Le Premier ministre croate Andrej Plenković, a déclaré jeudi que Zagreb allait construire l’ouvrage, malgré l’opposition de Sarajevo. « Je répète encore une fois à nos amis de Bosnie-Herzégovine et à l’opinion publique croate que le projet destiné à relier le sud de la Croatie au reste du pays, à travers le pont de Pelješac, va continuer », a-t-il expliqué. « Le pont va être construit et la dialogue avec la Bosnie-Herzégovine va se poursuivre », a-t-il ajouté, rappelant que les deux gouvernements avaient déjà évoqué cette question plus tôt en juillet. Mercredi, le ministre des Affaires civiles de Bosnie-Herzégovine, (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous