Bosnie-Herzégovine : le scandale Busuladžić et la mémoire de la collaboration

| |

Une école de Sarajevo porte désormais le nom de l’intellectuel bosniaque Mustafa Busuladžić, collaborateur des oustachis et antisémite notoire. Les antifascistes s’indignent, et l’ambassade d’Israël a envoyé une note de protestation, mais la direction de l’école répond en dénonçant la politique de colonisation dans les Territoires occupés...

Par Léa Saugier L’ambassade d’Israël en Albanie, qui a compétence pour la Bosnie-Herzégovine, a envoyé une note de protestation au ministère des Affaires étrangères bosnien, dénonçant la décision du canton de Sarajevo de donner le nom de Mustafa Busuladžić à l’école de Dobroševići, dans l’arrondissement de Novi Grad. « L’ambassade d’Israël réitère son regret sincère que les autorités du canton de Sarajevo aient approuvé une telle démarche, alors que la grande majorité de la communauté juive de Bosnie-Herzégovine a été sauvagement assassinée par les forces d’occupation fascistes et nazies, auxquelles s’identifiait Mustafa Busuladžić ». La note précise que (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous