Feral Tribune

Antisémitisme et négationnisme en Bosnie-Herzégovine

| |

Un assourdissant silence a suivi les déclarations antisémites et révisionnistes apparues dans le bulletin de la jeunesse islamique Saff et à la télévision Alfa. L’establishment politique et national-confessionnel du pays n’a fait aucun commentaire sur le sujet. L’État, le Haut représentant international, les politiciens et les autorités religieuses se taisent, alors que le monde entier commémore la libération des camps nazis...

Par Ivan Lovrenovic Le Rijaset de la Communauté islamique se tait, le reis ‘ul’ulema Ceric se tait, la Conférence épiscopale de Bosnie-Herzégovine et le cardinal Pulic se taisent, l’Église orthodoxe serbe et le métropolite Nikolaj se taisent. Ils laissent tous Jakob Finci, membre comme eux du Conseil interreligieux de Bosnie-Herzégovine, se débrouiller comme il peut. Dans de précédentes éditions de Feral, nous vous avions déjà parlé de deux manifestations d’antisémitisme dans les médias de Sarajevo : la prestation d’un hafiz anonyme dans une émission de TV Alfa, où il a présenté l’hostilité entre les musulmans et les juifs comme une (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous