En pleine COP27, la Grèce relance la prospection gazière offshore

| |

À la tribune de la COP27, le Premier ministre a vanté la transition avancée de la Grèce vers les énergies renouvelables. Sans parler du fait qu’au même moment, son gouvernement annonçait la reprise de prospections gazières en mer Égée. Malgré les risques pour la faune marine.

Par Marina Rafenberg Invité à la COP27 qui se tient du 6 au 18 novembre à Charm el-Cheikh, en Égypte, le Premier ministre grec a vanté les mérites de la Grèce, qui serait selon lui « devenue un modèle en matière d’énergies renouvelables ». « Nous avons désormais une capacité en énergie éolienne et solaire de plus de 10 GW. Et nous sommes parmi les dix premiers pays du classement mondial en termes de contribution globale en énergie éolienne et solaire », a insisté Kyriákos Mitsotákis. Or, au même moment, son gouvernement conservateur annonçait le lancement imminent de nouvelles prospections en mer Égée à la recherche de gaz naturel offshore. « (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous