Balkans : du gaz azéri plutôt que du gaz russe, la fausse bonne idée de l’UE

| |

L’Union européenne essaie d’accélérer la diversification de ses approvisionnements en gaz depuis le début de la guerre en Ukraine. Bruxelles pousse fort les États membres comme les pays candidats des Balkans à opter pour le gaz d’Azerbaïdjan, en oubliant un peu vite qu’il s’agit d’une dictature belliqueuse...

Par Simon Rico « Aujourd’hui, une nouvelle ère débute pour la Bulgarie et l’Europe du sud-est. (…) Synonyme de liberté, d’émancipation du gaz russe, (ce gazoduc) change la donne pour la Bulgarie et la sécurité énergétique de l’Europe. » Le 1er octobre dernier, la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, célébrait en ces mots particulièrement enthousiastes la mise en service de l’interconnexion gazière entre la Grèce et la Bulgarie depuis Sofia devant un parterre de dirigeants, essentiellement venus des Balkans. Ce tronçon, long de 182 kilomètres, va permettre à la Bulgarie de diversifier son approvisionnement en gaz, elle qui (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous