Revue de presse • Le gaz fait monter la pression entre la Grèce et la Turquie

| |

Après la signature d’un accord de délimitation maritime contesté entre la Libye et la Turquie, la tension ne cesse de monter dans l’Est de la Méditerranée. Athènes considère ce mémorandum comme une « violation grossière des droits de la Grèce », alors que d’importants gisements de gaz ont été découverts dans la région. Revue de presse.

Par Marina Rafenberg Le 27 novembre, le Président turc Recep Tayyip Erdoğan a signé un accord maritime avec Fayez el-Sarraj, le chef du gouvernement libyen. Grâce à ce texte, Ankara a accès à une zone économique exclusive (ZEE), également revendiquée par la Grèce et par Chypre. L’objectif de la Turquie est d’y effectuer des forages, alors que des gisements gaz ont été découverts dans ces fonds de l’Est de la Méditerranée. Depuis, Athènes ne décolère pas et multiplie les offensives diplomatiques. Selon le site grec de CNN, la ZEE dessinée par Ankara englobe des zones maritimes appartenant à la Crète et aux îles grecques de Karpathos, de Rhodes et (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous