« Déclaration sur une langue commune » : poursuivre le combat contre le nationalisme

|

En Bosnie-Herzégovine, en Croatie, au Monténégro, en Serbie, on parle bien la même langue standard commune, malgré les nombreuses variantes régionales. La Déclaration de Sarajevo a été présentée le 30 mars dernier : où en la mobilisation, comment poursuivre le combat contre le nationalisme linguistique ?

Propos recueillis par Gordana Sandić-Hadžihasanović Officiellement rendue publique le 30 mars 2017 à Sarajevo, la Déclaration sur une langue commune » a été immédiatement signée par plus de 200 linguistes, écrivains, universitaires, professionnels de la culture, militants et autres personnalités de la vie publique. Les signataires revendiquent l’existence d’une langue standard unique, l’utilisation de quatre noms pour en désigner les différentes variantes standards (bosnien, croate, monténégrin, serbe) ne signifiant pas qu’il s’agisse de quatre langues différentes. Mais, depuis le printemps, que devient cette mobilisation ? Les réponses d’Ana (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous