Osservatorio Balcani e Caucaso

De Novi Sad à Vukovar, la nouvelle querelle du cyrillique déchire les Balkans

| |

Des milliers de « patriotes » croates ont manifesté samedi à Vukovar contre l’usage officiel de l’alphabet cyrillique dans cette ville. Pourtant, depuis quelques années, les chercheurs exaltent le « cyrillique croate », revendiquant le fameux Évangile de Miroslav, précieux trésor de la culture slave des Balkans... Les Serbes soupçonnent ainsi les Croates de vouloir leur « voler le cyrillique ». La polémique fait rage alors que l’alphabet cyrillique va faire son apparition sur les nouveaux billets d’euros.

Par Federico Sicurella Si le cyrillique hante l’âme des patriotes croates, l’alphabet cyrillique ancien a récemment été défini comme un composant fondamental de la culture croate. Tel est le significatif résultat de la convention scientifique « Patrimoine cyrillique croate » organisée en novembre 2011 à Zagreb par l’Académie croate des sciences et des arts. Comme le rappele Zvonko Kusiće, président de l’Académie, le cyrillique croate fut en usage entre le XIe et le XVIIe siècle à Dubrovnik, dans la République de Poljica et en Slavonie, il était aussi utilisé par les franciscains de Bosnie-Herzégovine et par les écrivains protestants croates. (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous