La Croatie veut rejoindre la zone euro : une fausse bonne idée ?

| |

La Croatie deviendra-t-elle le vingtième membre de la zone euro ? Zagreb a lancé la procédure d’adoption de la monnaie unique, un parcours qui prendra plusieurs années. Certains analystes dénoncent déjà des réformes a minima et une opération « poudre aux yeux » du gouvernement d’Andrej Plenković.

Traduit par Nikola Radić Début juillet, Zagreb a envoyé une lettre d’intention demandant l’adhésion au Mécanisme de change européen (MCE II), entamant ainsi le long processus d’adoption de l’euro, en remplacement de la kuna, la monnaie nationale. Ce sont les ministres des Finances de l’Eurogroupe qui dicteront le rythme et la dynamique de l’adhésion de la Croatie à la zone euro. Parallèlement, le pays (qui a intégré l’UE le 1er juillet 2013) devrait rejoindre l’Union bancaire, un dispositif par le biais duquel la Banque centrale européenne (BCE) surveille directement les 119 plus grands établissements bancaires européens - « y compris cinq (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous