Croatie : une loi travail sur mesure pour les patrons

| |

Réduire les salaires, augmenter le temps de travail hebdomadaire jusqu’à 56h ou s’asseoir sur le code du travail. Voilà qui est désormais possible avec la nouvelle loi discrètement votée fin décembre en Croatie.

Par Dimša Lovpar La nouvelle est passée inaperçue, noyée par les prouesses sportives de l’équipe de football croate, par le passage à l’euro et l’entrée du pays dans l’espace Schengen. Mais une loi sur le travail a été votée à la fin décembre par le Sabor, le Parlement croate, faisant suite à des négociations menées depuis le début de l’année 2022 par le gouvernement conservateur du Premier ministre Andrej Plenković. Et celle-ci est très défavorable aux travailleurs. Elle introduit tout d’abord de très vagues « circonstances exceptionnelles », qui permettent aux entreprises de réduire les salaires de leurs employés de 30%, peu importe la rentabilité (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous