Croatie : feu vert à la prospection et à l’exploitation du gaz de schiste

| |

Le gouvernement croate vient d’autoriser la prospection et l’exploitation du gaz de schiste sur un peu moins d’un tiers de la surface totale de la Croatie. Plus de 600 produits chimiques pourraient polluer les nappes phréatiques de tout le pays, mais les compagnies pétrolières se frottent les mains : dans un pays qui se vide de sa population, les terres à acheter ne manquent pas.

Par Goran Šimac Nous voilà de nouveau obligé de parler d’hydrocarbures. Le gouvernement de Zagreb a en effet voté il y a quelques semaines une loi lançant une procédure d’appel d’offres, afin de délivrer des permis de prospection et d’exploitation d’hydrocarbures sur le sol croate. Les statistiques sont impitoyables : 14 272 km2 de notre « belle patrie », soit un peu moins du tiers de la surface totale de la Croatie (56 578 km2), pourraient être bientôt faire l’objet de forages destinés à rechercher des hydrocarbures. Partout dans le monde, on prend de plus en plus conscience qu’il est nécessaire de renoncer aux énergies fossiles, en raison de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous