Monténégro : non aux forages dans l’Adriatique !

| |

Après le bétonnage de la côte, le gouvernement monténégrin a une nouvelle idée pour développer le pays : prospecter dans ses eaux territoriales à la recherche de pétrole et de gaz. Alarmés, des militants écologistes ont rédigé une pétition adressée aux gouvernements du Monténégro, d’Albanie, de Croatie, de Slovénie, de Bosnie-Herzégovine et d’Italie, ainsi qu’au Conseil de l’Europe. Les forages auraient une influence négative sur l’environnement du Monténégro, mais aussi sur celui de tous ses pays voisins. Le Courrier des Balkans est solidaire de cet appel.

Par Paula Bolfan « Nous appelons le gouvernement de la République du Monténégro à prononcer un moratoire sur la prospection d’hydrocarbures dans la mer Adriatique pour les raisons énoncées ci-dessous. Nous demandons également au Conseil de l’UE et au Programme des Nations unies pour la protection de l’environnement à faire pression sur le Monténégro pour empêcher la destruction de ses ressources maritimes. Nous faisons également appel aux autorités nationales de l’Albanie, la Bosnie-Herzégovine, la Croatie, l’Italie et la Slovénie, dont les droits sur la mer Adriatique et ses ressources pourraient être menacés par les agissements irresponsables du (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous