Croatie : Airbnb fait flamber les loyers à Zagreb et sur la côte

| |

Il est devenu difficile pour les étudiants et les familles les moins fortunées de se loger à Zagreb et dans les villes de la côte adriatique, en raison d’une flambée des prix consécutive au tourisme de masse et aux plateformes comme Airbnb. Une vingtaine d’ONG croates demandent au gouvernement de réagir et de mener la lutte au niveau européen.

Traduit par Nikola Radić Les loyers à Zagreb et dans les villes du littoral croate augmentent chaque année un peu plus, et les jeunes diplômés n’arrivent plus à louer de logement. En cause, l’allongement de la période estivale et l’afflux toujours plus important de touristes venus des quatre coins du monde, qui louent les appartements proposés sur des plateformes en ligne telles que booking.com et Airbnb. Une vingtaine d’ONG croates ont pris conscience du problème et ont rejoint l’initiative européenne #HousingForAll. Cette question a aussi été soulevée par la gauche croate. « Tous les ans, les prix des locations augmentent. L’année (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous