Moldavie : toujours pas de Premier ministre, vers des législatives anticipées

| |

Le bras de fer se poursuit entre la Présidente de la République Maia Sandu et le Parlement, dominé par les formations pro-russes. L’inéluctable issue de la crise devrait être la convocation de législatives anticipées.

(Avec Balkan Insight) - Igor Grosu ne sera pas Premier ministre de Moldavie. Proposé par Maia Sandu, la présidente pro-européenne du pays, ce dernier n’a pas obtenu le soutien du Parlement, faute de quorum lors du vote de confiance. Igor Grosu a toutefois expliqué que le Parti action et solidarité (PAS), fondé par Maia Sandu et aujourd’hui dirigé par lui-même, était toujours prêt à assumer la responsabilité de « gérer la pandémie et l’organisation d’élections législatives anticipées ». Maia Sandu avait désigné Igor Grosu le 16 mars pour former le gouvernement. Le 17 mars, la coalition entre le Parti socialiste (PSRM), le Parti Șor et le parti Pro Moldova, qui (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous