« Coup d’État » au Monténégro : l’Église orthodoxe serbe offre sa protection aux accusés

| |

L’Église orthodoxe serbe au Monténégro a offert ses services pour héberger dans l’un de ses monastères, le temps que dure leur procès, trois accusés serbes soupçonnés d’avoir participé au « coup d’État » manqué d’octobre 2016.

(Avec BIRN et RSE) — La Haute Cour de Podgorica devrait se prononcer cette semaine sur la libération de trois citoyens serbes soupçonnés d’avoir participé au « coup d’État » manqué dans la nuit du 15 au 16 octobre 2016, après que le métropolite de l’Église orthodoxe serbe au Monténégro, Amfilohije, a offert des garanties pour leur sécurité et leur disponibilité face à la justice. Le tribunal n’a jusqu’à présent fait aucun commentaire. Il a néanmoins confirmé qu’une requête pour mettre fin à la détention des accusés, emprisonnés à Spuž, et assurer qu’ils ne quitteraient pas le pays le temps que dure leur procès, avait été remplie vendredi dernier. Dragan Maksić, (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous