Bosnie-Herzégovine : SDA, HDZ et SNSD forment enfin un gouvernement

| |

La Bosnie-Herzégovine a enfin un nouveau gouvernement, quatorze mois après les élections d’octobre 2018. Dirigé par Zoran Tegeltija, ancien ministre des Finances de Republika Srpska, il regroupe les nationalistes du SDA, du HDZ et du SNSD, sans oublier l’oligarque Fahrudin Radončić. Plusieurs ministres sont déjà compromis dans des affaires de corruption.

Par Aline Cateux Il aura fallu quatorze mois de blocage et de chantages politiques en tous genres, de crispations principalement concentrées autour de la feuille de route pour l’adhésion à l’Otan avant que les trois partis nationalistes dominants – le SDA bosniaque, le HDZ croate et le SNSD serbe – n’arrivent à s’entendre pour doter le pays d’un gouvernement central. C’est Zoran Tegeltija (SNSD) qui sera le nouveau Premier ministre. Le gouvernement a été approuvé à une large majorité par le Parlement. C’est une équipe sans surprise, où l’on retrouve quelques noms déjà compromis dans diverses affaires de corruption, comme celui de Nedžad (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous