Bosnie-Herzégovine : en lutte contre le fléau des mini-centrales hydroélectriques

| |

Un an après avoir été signée par la Fédération, la déclaration sur la protection des rivières doit être présentée dans les jours qui viennent devant le Parlement de Republika Srpska. Un texte non contraignant mais très symbolique pour freiner la prolifération des mini-centrales hydroélectriques. Reportage à Foča où des habitants se mobilisent contre une nouvelle construction illégale.

Par Marion Roussey Le combat commence à payer Pourtant, le combat des associations environnementales n’est pas vain. À force de sensibiliser les citoyens et d’alerter les pouvoirs publics, elles ont obtenu une première victoire. En 2020, le Parlement de Fédération a signé une Déclaration de protection des rivières. Depuis, le nombre de nouvelles demandes de permis de construction a chuté. La même déclaration doit très prochainement être discutée par le Parlement de Republika Srpska. Objectifs : supprimer les subventions pour les mini-centrales hydroélectriques et permettre aux citoyens et consommateurs d’investir eux aussi dans les énergies (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous