Centrale hydroélectrique sur la Drina : les écologistes appellent l’ONU à l’aide

| |

Le bras de fer continue entre les autorités bosniennes et les militants écologistes. Deux ONG ont déposé plainte contre la Bosnie-Herzégovine auprès de l’Onu pour empêcher la construction d’une centrale hydroélectrique sur la Drina. Ce projet aurait des conséquences écologiques sur des zones protégées, jusqu’au Monténégro.

Traduit et adapté par Nikola Radić (article original) Alors que la société civile poursuit sa mobilisation contre la construction de la centrale hydroélectrique Buk Bijela sur la Drina, à proximité de la frontière entre le Monténégro et la Bosnie-Herzégovine, le Centre pour l’environnement et le Centre Aarhus, deux ONG bosniennes, ainsi que Green Home et Ozon du Monténégro, viennent de porter plainte contre la Bosnie-Herzégovine auprès du Secrétariat de la Convention sur l’évaluation de l’impact sur l’environnement (EIE) dans un contexte transfrontière de l’Onu. Les ONG expliquent que les porteurs du projet enfreignent et contournent la (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous