Bosnie-Herzégovine : comment libérer la police des influences politiques ?

| |

La politique continue d’exercer son influence sur les structures de la police, notamment par le biais des nominations, pour le plus grand profit des fonctionnaires corrompus et de la grande criminalité organisée. Comment se débarrasser de cette lourde tutelle ? Entretien avec Denis Hadžović, directeur du Centre des études de sécurité de Bosnie-Herzégovine.

Traduit par Nikola Radić Radio Slobodna Evropa (RSE) : Selon le dernier rapport du Centre des études de sécurité, il est nécessaire de poursuivre le plus rapidement possible la réforme et la dépolitisation de la police en Bosnie-Herzégovine. Dans quelle mesure les agences de police subissent-elles une influence politique ? Denis Hadžović (D.H.) : Nous n’avons pas réussi à construire une police indépendante, malgré les tentatives de libérer les structures policières de l’emprise politique. L’insatisfaction des citoyens concernant le niveau de sécurité, la lutte contre la grande criminalité et le crime organisé est particulièrement inquiétante. (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous