Haut-Karabagh : la Bosnie-Herzégovine et les mauvais souvenirs de la guerre

| |

Le conflit entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan dans le Haut-Karabagh fait « remonter des souvenirs » en Bosnie-Herzégovine, a déclaré Bakir Izetbegović, le chef du parti bosniaque, qui a appelé la communauté internationale à réagir, alors que des armes de fabrication serbe utilisées par les forces arméniennes ont été retrouvées dans la région de Fizuli.

« Les évènements en Azerbaïdjan font remonter des souvenirs en Bosnie-Herzégovine », a déclaré lundi 28 septembre Bakir Izetbegović, le chef du Parti de l’action démocratique (SDA), principale formation politique de la communauté bosniaque du pays. Ces événements évoquent selon lui par biens des aspects les heures sombres que la Bosnie-Herzégovine a connues quand elle était « aussi exposée à une agression militaire brutale, dont le but était d’expulser la population et de fragmenter le territoire ». « Ce pays a tous les droits de défendre son intégrité territoriale contre les attaques des forces arméniennes et a l’obligation d’empêcher de nouveaux crimes de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous