Albanie : les étudiants dénoncent les violences de la police et des vigiles privés

|

Les vidéos sont devenues virales. On y voit policiers et vigiles expulser manu militari des étudiants des Facultés de Droit et d’Économie de Tirana dans la nuit du 10 au 11 janvier. Depuis la polémique enfle en Albanie.

Par la rédaction (Avec Exit.al) – La polémique enfle en Albanie sur le rôle que jouent les agences de sécurité privées recrutées par les universités publiques pour protéger leurs locaux et garantir la sécurité des enseignants et des étudiants. Ces derniers jours, ces vigiles ont participé au côté de la police aux opérations d’évacuation des universités occupées par les étudiants qui protestent contre la réforme de ces universités. Des vidéos devenues virales sur les réseaux sociaux montrent par exemple des vigiles de Toni Security intervenant au milieu de la nuit dans la Faculté de Droit de Tirana, toujours occupée. Ce n’est plus le cas de Faculté d’Économie, (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous