Albanie : les étudiants dans la rue contre la hausse des frais de scolarité

| |

Depuis plusieurs jours, des milliers d’étudiants manifestent dans les rues des grandes villes d’Albanie pour dénoncer la hausse constante des frais de scolarité depuis une décennie. Vendredi soir, ils ont repoussé les offres de négociation du Premier ministre Edi Rama et de la ministre de l’Éducation, Lindita Nikolla.

Par Belgzim Kamberi Les étudiants d’Albanie qui manifestent depuis mardi 4 décembre ont répondu négativement aux appels du Premier ministre Edi Rama et de la ministre de l’Éducation, Lindita Nikolla, qui souhaitent ouvrir des négociations. Les protestataires s’opposent à une nouvelle augmentation des frais de scolarité prise par le gouvernement, qui a notamment décidé de facturer les examens de rattrapage. Les élèves demandent également que les frais d’inscription pour les années de master, actuellement de 1500 euros par an, soit divisés par deux. Jeudi, plusieurs centaines d’étudiants ont bloqué les entrées du ministère de l’Éducation. (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous