Albanie : face à l’inflation et à la corruption, le gouvernement préfère effacer le passé

| |

En Albanie, la colère gronde contre les inégalités, l’inflation galopante et la corruption généralisée. La crise s’installe, mais le régime d’Edi Rama répond par des mesurettes et trouve une échappatoire : effacer les symboles communistes... Pour beaucoup d’Albanais, partir semble la seule issue.

Traduit par Chloé Billon (article original) et adapté par la rédaction À Tirana, chaque semaine est pire que la précédente. Officiellement, le taux d’inflation en Albanie a atteint 8% sur un an entre août 2021 et août 2022, mais pour la majorité de la population, le ressenti est terrible. Les prix des produits de base ont augmenté de 30 à 50%. Le pain, par exemple, est 1,5 fois plus cher qu’en 2021. La situation devient critique pour les foyers les plus précaires, qui consacraient déjà 40% de leur budget pour l’alimentation. Les inégalités se sont encore creusées dans une Albanie où les 3% les plus riches possèdent désormais plus que les (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous