Albanie : l’argent sale inonde le secteur de la construction

|

Des centaines de millions d’euros d’argent sale entrent chaque année en Albanie et ces sommes sont majoritairement blanchies dans le secteur de la construction. Entre les premiers trimestres des années 2020 et 2021, le montant des permis de construire accordés dans tout le pays a ainsi doublé, et ce malgré la pandémie...

Traduit par Laurent Geslin (article original) Selon les données de l’Institut albanais des statistiques (INSTAT), des permis de construire pour une valeur de 127 millions d’euros ont été approuvés durant les trois premiers mois de l’année 2021, rien qu’à Tirana. Sur l’ensemble du territoire albanais, cette somme atteint 216 millions d’euros pour le premier trimestre de l’année 2021, soit presque un doublement par rapport à la même période l’année dernière. Dans tout le pays, le nombre de permis de construire approuvés a lui augmenté de 36% par rapport à 2020. Entre 300 et 700 millions d’euros d’argent sale entrent en Albanie chaque année, selon (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous