Albanie : une réforme électorale sur mesure pour Edi Rama

|

Le Parlement a approuvé ce jeudi des changements importants du système électoral sans tenir compte des recommandations de l’Union européenne et sans essayer de parvenir à un compromis avec l’opposition. Un pas de plus vers un régime autocratique, dénonce celle-ci.

(Avec Birn) - Malgré les appels internationaux en faveur d’une approche plus inclusive et les protestations de l’opposition, le Parlement albanais a modifié ce jeudi la Constitution, ôtant aux partis le droit de se présenter aux élections sous la forme de coalition. Une décision qui ne peut qu’avantager le Parti socialiste (PS, au pouvoir), lors des législatives prévues au printemps 2021, estiment les observateurs. La définition des systèmes électoraux est une affaire intérieure aux pays souverains, a déclaré le Premier ministre Edi Rama, balayant toutes les critiques d’un revers de main. « L’Albanie est un pays souverain, je suis le Premier ministre (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous