Embarras international à la veille des municipales contestées en Albanie

| |

Le gouvernement maintient les élections municipales de dimanche mais, dans 31 communes sur 61, il n’y aura qu’une seule liste à se présenter aux urnes... Le Conseil de l’Europe a annulé sa mission d’observation, l’OSCE maintient la sienne et appelle à « s’abstenir de tout acte violent ».

Par Katerina Sula L’Albanie est engagée dans la voie de l’intégration européenne, elle attend une date d’ouverture des négociations avec l’UE, mais se trouve désormais confrontée à un échec du pluripartisme et de la démocratie. Dimanche, devraient avoir lieu des élections municipales annulées par le Président de la République, qui a reconvoqué ces élections le 13 octobre prochain. Ilir Meta a appelé tous les partis politiques à discuter de cette date, mais seuls les représentants de l’opposition ont accepté de le rencontrer. Le Premier ministre Edi Rama a refusé, s’obstinant à maintenir le scrutin du 30 juin, réfutant ainsi l’autorité (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous